Battle Bad 2018 : l’interview de K-Rim, co-organisateur de l’event

Le sensationnel battle BAD revient cette année dans le cadre de la deuxième journée de la Breakleague saison3 . Au programme, guests internationaux, workshops et qualifications inédites. On vous donne rendez vous là-bas ce dimanche 23 septembre, pour savoir qui prendra la tête de la ligue.  En attendant, nous sommes allé à la rencontre de K-rim danseur et organisateur du Battle . Check it out!

Bonjour Karim, merci d’être au micro de la Breakleague aujourd’hui, est-ce que tu pourrais tout d’abord te présenter ?

Bien sur. Alors moi, j’ai commencé à danser dans les années 2000. J’ai été membre du groupe Bad trip pendant à peu près 4 ans, avec qui j’ai fait pas mal de battle. En parallèle de ça j’ai dansé pour deux compagnie Mayemba et voile déchirée, avec qui j’ai fait beaucoup de scène, notamment au festival d’Avignon.

Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur le Battle Bad que tu organises ? D’où il vient, quelle en est la philosophie, etc.

Le battle existe depuis maintenant 11 ans, puisqu’on a fêté les dix ans l’année dernière. Ce sera la 11ème édition cette année. A l’origine on s’est fait la remarque que sur la plupart des événements français, on avait du mal à ramener des danseurs étrangers. Avec le battle Bad, l’objectif c’était de permettre à la scène française de pouvoir rencontrer des grosses pointures de la danse, reconnues à l’international, que ce soit en HipHop Popping et Break. Dans cet événement ce qu’on a voulu ajouter, c’est de l’originalité dans le choix des guests. Chaque année on fait en sorte que chaque guest ai vraiment son identité propre.

Justement parmis les 8 guests qui seront présents ce weekend ils y’en a trois qui sont issus de qualifications européennes, est-ce que tu peux nous donner leurs noms ?

C’est ça, donc on a bboy Rateb qui a gagné la dernière qualification la semaine dernière, Rob One vainqueur de la qualif Russe, et the R qui l’a emporté en Suède. Il viennent rejoindre les 7 autres guests parmis lesquels Kid Karam, Gimnast, Shaymin, Bullet From Space et FE jinjo.

Cette année il y’a des qualifications la veille avec le battle « justforrockettes », qui vont permettre de qualifier 8 danseurs pour la finale internationale,  tu peux nous dire comment elles vont s’organiser ?

Cette année pour les qualifications on a décidé de travailler avec Just4Rockers parce que dans l’esprit ils se rapprochaient de ce qu’on voulait faire en termes de qualification. Pour cette 11ème édition, les qualifications se feront sous forme de cyphers. Chaque danseur à l’inscription sera muni d’un bracelet et pourra défier les autres danseurs dans le cypher. A chaque fois qu’un danseur remporte son battle, il récupère le bracelet du Bboy qu’il a callout. Ce seront les 8 Bboys qui auront récupéré le plus de bracelets qui se qualifieront pour la finale internationale du lendemain. Un cypher sera exclusivement consacré aux Bgirls, il y’aura donc au moins une Bgirl qualifiée pour la finale.

Si toi aussi tu veux prendre part au cypher, ou simplement venir admirer la scène break française, on se retrouve ce weekend (22 et 23 septembre) pour le Battle Bad et ses qualifications. See you there, peace!

Toutes les infos du battle, c’est ici :

Battle Just4Rockettes – Qualifications du 22 septembre

Battle Bad – Finale internationale du 23 septembre 

Encore plus de news

Commentaires

Commentaires